Le trafic routier bientôt régulé par des ordinateurs quantiques ? Produits Stratégie Territoires

L'application Tsquare, qui gère le trafic à Bangkok, utilisera bientôt un ordinateur quantique   © Tsquare
Actualites

Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Premier test mondial en Thaïlande. Pour la première fois, un ordinateur quantique va être utilisé pour réguler le trafic routier à l’échelle d’un pays. L’équipementier japonais Denso, en association avec Toyota, va en effet mener le premier test au monde d’un ordinateur quantique pour réguler en temps réel le trafic routier en Thaïlande. Pour cela, les deux sociétés vont collecter les données de localisation de 130 000 taxis et camions à travers le pays afin d’alimenter l’un des (rares) ordinateurs quantiques du marché, développé par l’entreprise canadienne D-Wave. Denso et Toyota se serviront également de cet ordinateur quantique pour leur système de gestion de trafic TSquare, actuellement utilisé pour la ville de Bangkok. Lancé en 2012, TSquare est une application de trafic routier dédiée à la capitale thaïlandaise reposant sur les données GPS fournies par 10 000 taxis et 5 000 camions.

Toutes les hypothèses en même temps. Plutôt que de traiter des informations comme un ordinateur classique, où une information peut prendre la forme d’un 0 ou d’un 1, la machine quantique interprète les données différemment : une même information peut à la fois prendre la valeur 0 ou 1, voire les deux simultanément. L’ordinateur quantique, en l’occurrence un 2000Q de D-Wave,  est ainsi capable de traiter toutes les hypothèses en même temps, ce qui lui permet par exemple d’envisager l’ensemble des trajets disponibles avant de proposer la voie la plus optimisée. Un ordinateur classique devra pour sa part tester chaque possibilité l’une après l’autre, avant de se décider pour une solution.

Grégoire Hamon

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.