Transdev acquiert l’autocariste portugais Joalto Pratique et ressources Stratégie

Avec le rachat de Joalto, Transdev pèse plus de 90 millions d'euros de CA au Portugal.   © © DR
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

Pierre Cossard

Transdev a pris le contrôle total du groupe Joalto dont il détenait déjà 50%. Le Français devient ainsi le deuxième opérateur de transport routier de voyageurs au Portugal. Il entend aussi conquérir des marchés sur les lignes internationales d’autocar.

Le groupe Transdev, quatrième opérateur privé de transport public en Europe, a signé le 20 octobre 2010 le contrat d’achat des actifs de Joalto. La filiale de la Caisse des Dépôts et Joalto détenaient jusqu’à ce jour chacun 50% de la holding Joalto Transdev. L’achat des 50% du capital qui appartenait à Joalto, permet à Transdev de prendre le contrôle total de la société.

Cette fusion était écrite, puisque le projet entre les deux groupes date de l’année 2008 et prévoyait déjà l’option d’achat qui vient de se réaliser.


1500 autocars

Au Portugal, le pôle routier de Transdev, qui existe depuis 13 ans, représente maintenant 2 200 collaborateurs. Il exploite 1 500 autocars pour un chiffre d’affaires d’environ 182 millions d’euros, positionnant de fait le groupe comme le deuxième opérateur portugais de transport routier de voyageurs.

À travers ce rachat, Transdev renforce donc sa position d’acteur incontournable dans le secteur et dans l’économie locale. Cette nouvelle étape lui permet de réaliser des synergies dans la rentabilisation des moyens, dans l’adéquation des offres à la demande et dans la qualité de service. La nouvelle dimension du groupe permettra aussi de moderniser le secteur, notamment à travers la mise en oeuvre de solutions innovantes au service des clients et des élus.

Un poids nouveau à l’international

Cette opération de rachat des actifs de Joalto permet par ailleurs à Transdev de devenir l’un des principaux acteurs portugais des services internationaux de passagers avec plus de 90 millions d’euros de chiffre d’affaires géré prévu pour 2010.

Désormais majoritaire au sein des sociétés Internorte, Intercentro et Intersul, le groupe entend consolider son développement sur les lignes internationales. Avec plus de 500 liaisons dans toute l’Europe, cette activité représente un formidable potentiel de développement, notamment avec le cabotage international bientôt ouvert à la concurrence.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.