Transdev va commercialiser les vélos en free-floating de Mobike aux collectivités Stratégie Territoires

Bientôt des offres Transdev Mobike pour les collectivités en territoires peu denses.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Douze collectivités à faible densité visées. Transdev et Mobike, leader mondial des vélos en free-floating, annoncent la signature d’un partenariat visant à commercialiser ensemble auprès des collectivités françaises une offre de vélos sans stations, complémentaire aux solutions de mobilité déjà exploitées par Transdev. L’offre ne sera pas réservée aux grandes villes, déjà bien pourvues en solution de mobilité douce. «Cet accord vise pour la première fois à faciliter l’accès des collectivités françaises, y compris celles de plus faible population, à une offre de vélos en libre-service sans borne avec Mobike», indiquent les deux partenaires. Tous deux ambitionnent ainsi de commercialiser leur offre de vélos Mobike dans plus d’une dizaine de collectivités locales dès la première année. « Au-delà de nos métiers traditionnels du transport public, Transdev s’est engagé avec conviction dans la transition énergétique et les modes de transports doux. À ce titre, le partenariat avec Mobike constitue une offre compétitive en réponse à la forte demande de vélos de nos clients, autorités organisatrices de mobilité. Pour Transdev, c’est également une étape de plus vers l’intégration de toutes les mobilités du quotidien», souligne Richard Dujardin, directeur général de Transdev France.

RATP et Ofo prévoient des offres conjointes. En s’associant, Transdev et Mobike souhaitent répondre à la forte demande des collectivités de pouvoir proposer des solutions écologiques et économiques: 70% des collectivités considèrent le développement des modes doux comme prioritaire en matière de transition énergétique. Ce partenariat fait écho à l’expérimentation lancée en septembre dernier par la RATP et Ofo, concurrent de Mobike. Pendant un mois, les usagers du tramway T3a ont pu emprunter des vélos mis à leur disposition aux stations. En tout, 900 clients ont se sont mis à la bicyclette et 61 % en voudraient tous les jours.  Forte de ce quel considère comme un «succès», la RATP envisage de déployer ce service à d’autres stations.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.