Du transport à la demande pour les habitants de Dreux Territoires

  © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités

Xavier Renard

Le transport à la demande est en vogue dans l’Hexagone. L’agglomération de Dreux (Eure-et-Loir) a ouvert depuis le 2 janvier 2016 une ligne pour les habitants des communes qui ne sont pas reliées par le réseau urbain. Keolis, qui vient d’obtenir la nouvelle délégation de service public, est chargée d’exploiter ce nouveau service.

Les élus de l’agglomération de Dreux avaient placé en bonne place la mise en œuvre d’une ligne de TAD dans son cahier des charges de renouvellement de la délégation de service public des transports publics. Ce nouveau service concerne exclusivement les communes non desservies par le réseau urbain. Exit donc Dreux ou Vernouillet. Keolis s’est soustrait à cette exigence, et exploite depuis le début de l’année cette nouvelle liaison. À cet égard, l’opérateur, filiale de la SNCF, a récemment ouvert une agence commerciale à la gare de Dreux.

Ce service bénéficie notamment aux personnes à mobilité réduite, qui peuvent être conduites chez elles. Pour les autres, un tracé avec des arrêts ont été préalablement établis. Le transport se fait en minibus de sept places. Pour éviter les liaisons à vide, la course est préalablement commandée par téléphone, au plus tôt quinze jours avant le déplacement. Les derniers passagers ont jusqu’à la veille (avant 17 heures) pour se faire connaître.  Le prix du trajet a été fixé à 1,90 euros par voyage, et il n’y a pas de remise pour l’achat d’un carnet de dix tickets, qui coûte 19 euros.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.