Indre-et-Loire : Vortex perd un marché Territoires

Vortex personnes handicapees mobilite reduite indre et loire Siège de Vortex  
Actualites

Les Collectivités

La rédaction

Vortex, entreprise spécialisée dans le transport scolaire, le transport de personnes à mobilité réduite (TPMR) et le TAD, vient d’être écarté pour la rentrée 2016 du département Indre-et-Loire pour le transport de personnes handicapées.

Etablie à Montpellier, cette grosse PME de 2 800 personnes (dont 2 700 conducteurs) se situe « à la croisée des chemins avec tous les autres modes de transport (VTC, taxis, associations) » selon son PDG Guilhem Sala. Présente sur une soixantaine de départements, elle subit de plein fouet un assaut de la concurrence sur un marché en mutation. Le contrat qui la liait au département d’Indre-et-Loire avait été remporté face à Transdev et portait sur une année, reconductible tacitement trois fois. Le Conseil Général a donc souhaité mettre fin à la collaboration dès la première année, en raison de problèmes entre l’Inspection du travail et Vortex sur ce département, d’après La Nouvelle République.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.