- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Transports d’Ile-de-France : les bonnes résolutions du Stif pour 2011

Le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) a présenté son budget 2011 lors de son dernier conseil d’administration de 2010 : près de 5 milliards d’euros pour améliorer le réseau de bus et de métro et offrir la gratuité à certains usagers.

Jean-Paul Huchon plus fort que Steve Austin ? Avec le budget 2011 du Stif, la réponse est oui, car le président de la région Ile-de-France (et du Stif) est l’homme qui vaut 5 milliards. En effet, le conseil du 8 décembre 2010 s’est soldé par le vote du budget pour 2011 qui s’élève à 4,970 milliards d’euros.

Dans le cadre des contrats avec les opérateurs, le Stif versera 1,960 milliard à la RATP, 1,640 milliard à la SNCF et 580 millions aux entreprises d’Optile.

Les bus à l’honneur

Derrière ces chiffres, plusieurs chantiers engagés par le Stif et issus du contrat de projet État-région doivent se concrétiser : le prolongement de la ligne 8 du métro à Créteil Sud, l’arrivée du TCSP à Sucy-Bonneuil et la création Tzen 1 Sénart-Corbeil.

Le Stif entent aussi améliorer la qualité de l’offre bus, notamment pour les bus locaux en grande couronne, les réseaux de petite couronne surchargés, poursuivre le développement du noctilien ou renforcer le cadencement sur les réseaux ferrés d’Ile-de-France.

La politique tarifaire est également au cœur du budget 2011. Le conseil du Stif a confirmé la mise en place dès septembre 2011 de la gratuité des transports pour certaines catégories de jeunes en insertion ayant le statut de stagiaires de la formation professionnelle. Sur 150 000 jeunes qui fréquentent les missions locales, 20 000 seraient concernés pour un coût estimé de 10 millions d’euros (en année pleine). Par ailleurs, la fusion des zones 5 et 6 du Pass Navigo sera effective le 1er juillet 2011.

De grands projets d’investissement

Le Stif n’a pas resserré son budget d’investissement en augmentation de 20% à 411 millions d’euros. Il englobe un emprunt (une première) de 50 millions d’euros qui serviront essentiellement à l’acquisition de trains neuf. Près de 30 millions d’euros seront consacrés à l’achat de bus et de cars.

Au-delà de 2011, de grands projets d’investissement ont été évoqués par le Stif. Ainsi, le réaménagement du pôle RER Châtelet-Les Halles est considéré comme un projet d’intérêt général. C’est le feu vert à son lancement qui doit voir le pôle en travaux de 2012 à 2016. Au final, il devrait être plus beau, plus accessible et offrir une meilleure circulation aux voyageurs.

Le RER E aura une nouvelle gare dans Paris. Située entre les stations Magenta et Pantin, à cheval entre les 18e et 19e arrondissements, elle entrera en service fin 2015. Le TZen 3, sur l’ex-RN3 en Seine-Saint-Denis sera bien soumis à la concertation des Franciliens en 2011. Elle permettra de relier la porte de Pantin à Pavillons-sous-bois.