Transports publics: mesures de protection renforcées

Pour éviter au conducteur tout contact avec le public, la montée s'effectue par l'arrière et l'espace avant est inaccessible. La vente de tickets à bord des véhicules n'est plus possible.  
Actualites

La rédaction

En application du décret du 20 mars portant sur les mesures nécessaires à la poursuite des services publics de transport, la RATP publie une vidéo. Fabienne Luquet, directrice du Centre Bus de Paris Est, détaille les procédures réalisées par l’opérateur et ses partenaires.

Rappel du décret du 20 mars:

  • L’entreprise doit procéder au « nettoyage désinfectant de chaque véhicule ou matériel roulant de transport public au moins une fois par jour ». « Sauf impossibilité technique avérée, l’entreprise prend toutes dispositions adaptées pour séparer le conducteur des voyageurs d’une distance au moins égale à un mètre et en informer les voyageurs », précise également le décret.
  • Dans les véhicules routiers comportant plusieurs portes, l’entreprise doit interdire aux voyageurs d’utiliser la porte avant pour monter ou descendre, à moins que des dispositions aient été prises pour séparer le conducteur des voyageurs d’une distance au moins égale à 1 m.
  • L’entreprise doit communiquer aux voyageurs les mesures « barrières » d’hygiène et de distanciation sociale, notamment par « un affichage à bord de chaque véhicule ou matériel roulant. »
  • L’entreprise doit informer les voyageurs des moyens par lesquels ils peuvent se procurer un titre de transport, la vente à bord étant suspendue.
Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.