Un accident d’autocar fait deux morts dans les Pyrénées-Orientales Pratique et ressources Stratégie

Malgré l'émotion suscitée par les accidents, l'autocar demeure l'un des modes de transport les plus sûrs.   © © Fotolia
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

La Rédaction

Deux passagers tués, deux grièvement blessés et dix personnes plus légèrement atteintes, tel est le bilan de l’accident d’autocar survenu le 20 juin sur une route du col de Puymorens (Pyrénées-Orientales).

Il était 14 h 30 dimanche 20 juin 2010, lorsqu’un véhicule des Autocars Tessier de marque Neoplan s’est couché sur le côté droit alors qu’il effectuait une liaison régulière entre le Pas-de-la-Case en Andorre et Carcassonne. Des trente personnes à son bord au moment de l’accident, plusieurs auraient été éjectées, ce qui explique la gravité du bilan : deux passagers ont été tués, et deux grièvement blessés.

Selon la préfecture, le temps était nuageux et des nappes de brouillard étaient présentes dans le secteur, même si la chaussée n’était pas glissante.

Jean-Louis Borloo, ministre d’État et le secrétaire d’État aux Transports, Dominique Bussereau, ont exprimé leur profonde émotion, et saisi le Bureau d’enquêtes et d’analyses des transports terrestres pour connaître les circonstances précises de l’accident.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.