- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Un nouveau SAEIV temps réel pour le réseau SQYBUS dans les Yvelines

Un nouveau SAEIV temps réel pour le réseau SQYBUS dans les Yvelines sera lancé d'ici cet été, la solution myNavineo de Engie Ineo

D’ici cet été, les voyageurs du réseau urbain SQYBUS [1] de Saint-Quentin-en-Yvelines, en Ile-de-France, bénéficieront d’une nouvelle information voyageur temps réel aux arrêts et dans les véhicules. Actuellement en test, le système d’aide à l’exploitation et d’information des voyageurs (SAEIV) myNavineo développé par Engie Ineo (ex- Ineo Systrans) avait été choisi fin 2014 pour renouveler le système installé au début des années 2000 par ce même prestataire. Cette nouvelle solution avait été présentée [2]à l’occasion du salon Transports Publics 2014 à Paris.

 

Des bornes infos voyageurs installées aux arrêts

Transmission des informations en continu vers le poste de commande centralisé (PCC), localisation en temps réel des 166 véhicules de SQYBUS, diffusion de l’information en temps réel dans les écrans voyageurs des bus du tracé de la ligne et des prochains arrêts desservis, ainsi que sur de nouvelles bornes d’information voyageurs installées aux arrêts, supervision “nomade” par l’exploitation, annonce sonore, meilleure régulation pour les agents d’encadrement, installation d’un nouveau pupitre conducteur… ce nouveau SAEIV apporte de nouvelles fonctionnalités attendues par le réseau et que l’ancien système ne permettait pas de proposer.

 

Un investissement de 3 M €

Avec le temps, ce système était devenu obsolète, chaque développement du réseau posait notamment des problèmes en termes de stockage des données” explique Didier Blanchet, directeur de SQYBUS (RATP Dev) dans un communiqué publié par la collectivité. L’investissement de 3 M € a été financé par  Saint-Quentin-en-Yvelines et le STIF (Syndicat des transports d’Île-de-France. D’autres services voyageurs sont prévus, notamment des QR Code flashables aux arrêts et une appli mobile dédiée compléteront le dispositif, “sans coût supplémentaire” ajoute le directeur de Sqybus.