Un TAD autonome testé à Genève

Les TPG déploieront cette expérimentation sur le site du domaine de Belle-Idée, à Thônex, en partenariat avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).   © TPG
Actualites

Ian Fafet

Nouvelle génération de transport à la demande. Les Transports publics genevois (TPG) vont expérimenter un TAD autonome sur un site hospitalier situé dans le canton de Genève. La régie a reçu, le 3 juin dernier, une autorisation officielle du département fédéral de l’Environnement, des Transports, de l’Énergie et de la Communication (Detec) pour exploiter des navettes autonomes, dans le cadre du projet européen AVENUE (Autonomous Vehicles to Evolve to New Urban Experience). Ce projet a pour objectif de préparer l’intégration technique, législative et économique des véhicules autonomes dans l’espace urbain et péri-urbain. Les TPG déploieront cette expérimentation pour une durée de trois ans sur le site du domaine de Belle-Idée, à Thônex, en partenariat avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). L’objectif est de développer une nouvelle génération de transport à la demande, que l’on sollicite par l’intermédiaire d’une application et qui transporte le client de porte à porte (transport publique autonome partagé). Il s’agit d’une opportunité pour les HUG d’expérimenter une solution innovante de transport de proximité à destination des patients et visiteurs et personnels de l’Hôpital des Trois-Chênes.

Déploiement progressif. Les TPG bénéficient d’ores et déjà d’une expérience dans le domaine des navettes autonomes avec l’exploitation en véhicule automatisé de la ligne XA à Meyrin depuis 2018. Ce sont d’ailleurs deux véhicules Navya Autonom Shuttle, identiques à celui qui circule aujourd’hui à Meyrin, qui seront mis en service sur le site de Belle-Idée. Ces véhicules électriques automatisés, d’une capacité de 15 passagers, devraient être intégrés dès la fin du mois de juin sur la moitié du parcours prévu, afin de réaliser des essais (marches à blanc) et de procéder aux ajustements nécessaires. Les TPG prévoient d’être en mesure d’engager les navettes sur l’ensemble du réseau routier du site de Belle-Idée dès la fin du mois d’août prochain, et ce sans imposer de trajets ni d’arrêts fixes, ce qui permettra de réaliser un essai grandeur nature de ce nouveau type de service à la demande.

I. F.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.