Union sacrée région-département pour développer les transports du 9-3 Politique et réglementations Stratégie Territoires

Les investissements prévoient notamment le prolongement du tramway T4   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Pierre Cossard

Le conseil régional Ile-de-France et la Seine-Saint-Denis (93) ont signé un contrat « particulier » : ils vont investir 227,5 millions d’euros, dont 145 millions pour développer les transports dans ce département.

S’il est des départements qui réclament plus d’attention que d’autres, la Seine-Saint-Denis, le fameux 9-3, en fait partie. Pour bien marquer cette priorité, le conseil régional d’Ile-de-France a décidé, à travers un contrat « particulier » région-département, de financer une quarantaine de projets pour la Seine-Saint-Denis, autour de trois grands axes : les déplacements, l’écologie urbaine et l’éducation.

Le conseil régional prendra à sa charge 60% des
227,5 millions d’euros d’investissements envisagés, dont 145 millions consacrés au transport.


Un bus à haut niveau de service sur la RN2

Parmi les différents projets retenus, la mise en œuvre d’un bus à haut niveau de service (BHNS) sur l’ex-RN 2 qui fait l’objet d’un réaménagement plus urbain, entre Paris et le Bourget. Même type de démarche pour l’ancienne RN 3, dont l’évolution s’appuiera cette fois sur la mise en chantier du prolongement du tramway T4 jusqu’à Montfermeil, et sur le futur tramway T3.

Ces deux projets sont dotés d’une enveloppe de 33,75 millions d’euros, qui vient s’ajouter au développement des opérations de tramway déjà prévues au titre du contrat de plan État-région.


D’autres transports collectifs à l’étude

Les deux collectivités locales franciliennes se sont aussi entendues sur le lancement de plusieurs études sur des projets structurants : le prolongement de la ligne 13 du métro à Stains et son interconnexion avec la tangentielle Nord. Le bouclage de la ligne de bus en site propre Trans Val-de-Marne à Noisy-le-Grand, l’extension du tramway T1 jusqu’à Noisy-le-Sec ou la réalisation d’un schéma directeur des rocades ferrées entre la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne sont autant de projets qui bénéficieront eux aussi d’un budget d’étude.

En complément de ces aménagements particuliers, ce contrat prévoit aussi un vaste plan de développement des modes de transport doux (vélo, piétons, etc.) et un programme d’amélioration du cadre de vie. Une union sacrée pour changer la vie et l’image du 9-3.

S’abonner à Bus & Car

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.