Van Hool va produire des bus aux Etats-Unis Stratégie

Van Hool est présent sur le marché nord-américain depuis 1987.   © DR
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Site opérationnel en 2020. Van Hool implante une usine d’autobus à Morristown (Tennessee, États-Unis). Le site sera opérationnel au premier trimestre de 2020. Chaque année, Van Hool y construira, avec l’aide de quelque 600 collaborateurs, plus de 400 bus et autocars interurbains pour le marché nord-américain des transports publics. La première pierre de ce nouvel établissement sera posée à la fin de l’été prochain. Depuis 1987, Van Hool a livré plus de 11 000 véhicules en Amérique du Nord. Le constructeur évalue entre 6 000 et 8 000 véhicules le potentiel annuel total du marché. En raison du Buy America Act en vigueur aux États-Unis depuis 1982, l’entreprise belge a été amenée à construire une usine aux États-Unis. Les véhicules proposés aux administrations publiques doivent en effet contenir 70 % de pièces de fournisseurs américains, 100 % d’acier américain, et être entièrement construits aux États-Unis.

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.