VDL livre à Orléans son premier Citea Electric sur le marché français Stratégie Territoires

L'ensemble du réseau Tao doit être converti à l'électrique d'ici à 2024.   © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Six ans pour passer à l’électrique. Keolis Métropole Orléans vient de mettre en service le premier bus électrique VDL Citea SLFA-180 sur le marché français. Doté d’un kit de batteries de 169 kWh, le VDL Citea SLFA-180 Electric est équipé d’un système de recharge rapide qui permet une charge totale en 35 minutes via un pantographe et un chargeur rapide Heliox de 300 kW. Cette opération s’effectue au dépôt de Saint-Jean-de-Braye, et permet au bus de rouler plus de 100 km. Lors du renouvellement de la délégation de service public à Keolis, fin 2018, Orléans Métropole a décidé de convertir l’ensemble de sa flotte à l’électrique d’ici à 2024, ce qui suppose un investissement de 150 millions d’euros, pris en charge par la collectivité. Les deux premières lignes du réseau passeront à l’électrique l’an prochain. Sur les 182 bus du réseau Tao d’Orléans, une quinzaine sont électriques.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.