Veolia Transport va rouler en Peugeot électrique libre service Politique et réglementations Stratégie Territoires

La voiture électrique Peugeot Ion présentée le 13 janvier au Salon de Bruxelles.   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La Rédaction

Peugeot a signé le 13 janvier un accord avec Veolia Transport, opérateur de transport urbain, en vue de l’achat de son futur véhicule électrique Ion pour le marché des voitures en libre service, a annoncé le constructeur automobile français.

Peugeot, qui commercialisera sa petite citadine électrique au dernier trimestre 2010, « évalue le marché du véhicule électrique à l’horizon 2015, de 1,5 à 3% du marché des véhicules particuliers environ ».
La fourniture de Peugeot Ion à Veolia permettrait à ce géant français des transports publics urbains de présenter une offre au syndicat mixte Autolib pour le un projet de voitures électriques en libre service lancé par la Ville de Paris.


Autolib en ligne de mire

Le directeur général de Veolia Transport, Cyrille du Peloux a estimé que la « collaboration » avec Peugeot « renforce la capacité » de sa firme « à remettre une offre innovante et compétitive au grand projet Autolib« . Aux termes de leur accord, les deux firmes devraient par ailleurs « mener des études conjointes sur l’optimisation de la charge des véhicules électriques », un sujet clé pour le développement des services de location de voitures partagées en ville.
Présentée en septembre, la Peugeot Ion, soeur de la Citroën C-Zéro, dévoilée le 13 janvier en première mondiale au salon de Bruxelles, est fabriquée par le Japonais Mitsubishi sur la base de sa propre citadine électrique i-Miev.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.