Villeneuve-le-Roi va tester un radar antibruit capable de verbaliser

Bruitparif peut coupler son capteur méduse avec un dispositif de lecture automatisée de plaque d’immatriculation (LAPI) pour créer un radar acoustique.   © Bruitparif
Actualites

Grégoire Hamon

Deux ans d’essai. Villeneuve-le-Roi, ville située en banlieue parisienne près de l’aéroport de Paris Orly, va commencer à tester un nouveau système de radar antibruit capable, potentiellement, de verbaliser les véhicules contrevenants. L’appareil a été installé sur un lampadaire en centre-ville par Bruitparif, une association présidée par Didier Gonzales, également maire LR de Villeneuve-le-Roi. Le «centre d’évaluation technique de l’environnement sonore en Île-de-France» a développé un capteur appelé «Méduse», en raison de sa forme, capable de de mesurer et de localiser avec précision les bruits de véhicules en mouvement. En couplant ce radar avec les caméras de surveillance de la police, les municipalités pourraient verbaliser les véhicules trop bruyants. Du moins quand la LOM sera votée. Les députés ont en effet ouvert la voie au développement et à l’expérimentation de dispositifs de contrôle automatisé pour le bruit (amendement n°2984), qui prévoit une période d’essai de deux ans pour tester la technologie et définir les niveaux de bruit qui entraîneront des amendes.

Radar acoustique. Pour identifier les véhicules contrevenants, Bruitparif peut coupler son capteur Méduse avec un dispositif de lecture automatisée de plaque d’immatriculation (LAPI), ce qui crée un véritable «radar acoustique» capable d’identifier et sanctionner les engins motorisés excessivement bruyants du fait d’une conduite en surrégime, d’une vitesse excessive, d’un débridage, de l’utilisation de pot d’échappement non homologué, modifié ou dont la chicane a été enlevée sur les motos. Afin de tester le capteur dans différents contextes de circulation et de typologie de voirie, plusieurs sites ont été sélectionnés par Bruitparif en Île-de-France. Cinq capteurs Méduse seront déployés d’ici la fin 2019: deux le long de la RD91 en Vallée de Chevreuse (78), deux dans Paris (prochainement) et celui de Villeneuve-le-Roi (94).
G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.