Vinci Autoroutes digitalise ses services avec son application Ulys Pratique et ressources Stratégie

Vinci développe une gamme de services associés au télépéage.   © DR
Actualites

Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Info trafic affinés par webcam et drone. Le 2 juillet, Vinci Autoroutes a profité de la veille des grands départs pour lancer sa nouvelle plateforme de services grand public : Ulys. Dans un premier temps, ce service va permettre de gérer sous une seule bannière les services de télépéage depuis une application mobile, tout en offrant un programme de récompenses sur les aires d’autoroutes. Mais offrir des cafés, comme c’est le cas actuellement, ne fait pas tout. L’application, disponible en téléchargement sur les plateformes Google Play et sur l’Apple Store, permet également de trouver facilement une enseigne ou un service pour une pause sur mesure (et bientôt de réserver pour éviter de faire la queue). Elle propose aussi l’info trafic grâce à 40 webcams installées le long de ses axes autoroutiers, associées à des vues prises par des drones les jours de grand départ comme les 7 et 28 juillet prochains (sur 8 sites emblématiques, comme le péage de Saint-Arnoult sur l’A10 ou le péage de Vienne Reventin sur l’A7).

Free flow sur le réseau Escota. Mais les vraies nouveautés d’Ulys arriveront dans les prochains mois. Vinci compte en effet proposer un système de barrières automatiques de type Free Flow, fonctionnant avec la lecture des plaques d’immatriculation. Une expérimentation, menée avec 1000 véhicules, démarre ce mois de juillet sur réseau Escota (sud-est de la France). De même, Vinci compte lancer assez rapidement une plateforme de covoiturage (le groupe propose déjà des abonnements télépéage spécifiques pour les utilisateurs de Blablacar). Enfin, Vinci compte personnaliser un peu plus le suivi de trafic en temps réel en l’adaptant aux trajets favoris des utilisateurs, afin de leur envoyer des alertes plus précises et des prévisions de trafic affinées.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.