Virgin Media fournira le Wifi du « tube » londonien Pratique et ressources Stratégie

  © DR
International

Les Collectivités

La rédaction

C’est désormais officiel, le métro de Londres équipera ses stations du Wifi, avec les équipements du câblo-opérateur Virgin Media. Pour  le vainqueur, l’enjeu est de taille.

 

Après plusieurs mois de pourparlers, la mairie de Londres a annoncé l’attribution du contrat de fourniture du Wifi du métro londonien au câblo-opérateur Virgin media.  Objectif : équiper 80 des 270 stations du métro avant l’été, puis 40 supplémentaires avant la fin de l’année.

Un enjeu commercial 

Si pendant l’été, et jusqu’à la fin des Jeux paralympiques le 9 septembre 2012, l’accès au Wifi « à une vitesse équivalente à la 4G » sera gratuit pour tous les voyageurs du « Tube », seuls les abonnés à Virgin Mobile, filiale de Virgin Media, pourront surfer sans surcoût à l’issue de l’événement. Pour Virgin Media, ce contrat d’une durée de cinq ans soulève d’autres enjeux. En effet, véritable vitrine commerciale, cette opération vise à doper son panel de 3,03 millions de clients, et à accroître sa part de marché dans le secteur qui plafonne actuellement à 6,5%. 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.