Volvo Bus : résultats en baisse, carnet de commandes en hausse Produits Stratégie

L'autobus Volvo 7900 hybride.   © Volvo Bus
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Si le carnet de commandes a progressé de 41% au troisième trimestre, les ventes sont en recul de 21% depuis le début de l’année pour Volvo Bus, dont la maison-mère vient de publier les résultats trimestriels.

Volvo Bus attend des jours meilleurs, notamment pour la fin de l’année. Le groupe Volvo vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre et les chiffres de ventes pour la filiale bus et cars de la marque suédoise sont en recul de 9% comparé à la même période l’an dernier. Mais depuis le début de l’année, la baisse atteint 21%, à 1,3 million d’euros de ventes (11,19 M SEK). Avec une perte opérationnelle de 18,7 millions d’euros (164 M SEK) au troisième trimestre, Volvo Bus mise toutefois sur un carnet de commandes mieux rempli d’ici la fin de l’année pour atténuer ces mauvais résultats.

En effet, le carnet de commandes s’est bien garni avec 2780 véhicules, soit une hausse de +41% comparé à l’an dernier. Pendant le troisième trimestre, Volvo Bus a livré 1939 véhicules, contre 1766 pour la même période l’an dernier, en progression de 10%. Depuis le début de l’année, Volvo Bus accuse toutefois un recul de 10% de ses ventes, avec 5814 véhicules livrés contre 6448 l’an dernier. L’Europe marque nettement le pas avec un retard de 17% (1431 unités contre 1726 en 2012), et seule l’Asie est au vert avec une progression de 10% de ses livraisons à hauteur de 1269 véhicules.

La filiale bus reste donc déficitaire. « Les mesures de réduction de coûts pour atténuer la faiblesse de l’activité du marché et compenser les effets de change se poursuivent« , annonce le groupe dans son communiqué. Il attend les premiers effets dans ses comptes de l’arrêt de la production d’autobus dans l’usine de Säffle, en Suède, au deuxième trimestre 2013.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.