Voyage inaugural pour Italo, premier TGV privé d’Italie Politique et réglementations Produits Territoires

  © NTV
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

La rédaction

Italo, le premier train privé à grande vitesse italien appartenant à la compagnie Nuovo Trasporto Viaggiatori (NTV), a effectué le 20 avril 2012 son voyage inaugural entre Rome et Naples.

Parti de Rome à 09H57, le train rouge de 200 mètres, sur la locomotive duquel se trouve Italo, un lièvre couleur or en pleine course, est arrivé ponctuel à Naples à 11H05. « Italo arrive, la concurrence démarre et apportera des avantages réels à tous ceux qui voyagent « , promettait, pour l’occasion, la compagnie Nuovo Transporto Viaggiatori (NTV) à l’AFP. 

 

La qualité de service pour faire jouer la concurrence

Créé par un groupe d’entrepreneurs italiens dont Luca Cordero di Montezemolo, ex-président de Fiat et actuel patron de Ferrari, ou encore Diego della Valle, à la tête du maroquinier Tod’s, NTV est aussi détenue à hauteur de 20% de son capital par la SNCF. Grâce à ce train produit par Alstom, la compagnie entend rivaliser avec la société publique Trenitalia sur le terrain de la qualité de service apportée aux voyageurs : personnel au moins bilingue mais aussi connexion internet, écrans de télévisions, surveillance vidéo des bagages et voiture « cinéma » à bord.

 

Les usagers attendus fin avril

L’exploitation commerciale d’Italo débutera avec son entrée officielle en service prévue le 28 avril prochain sur la ligne Naples-Milan, via Rome. Puis, avec l’élargissement progressif de l’offre jusqu’à Salerne, Florence, Bologne, Milan, Venise, Padoue et Turin d’ici janvier 2013, l’exploitant enclenchera un compte à rebours qui le mènera, selon ses prévisions, à  transporter entre huit et neuf millions de passagers annuels d’ici trois ans.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.