ZF rejoint la MaaS Alliance

L’allemand ZF renforce son ancrage dans les nouveaux services de mobilité.   © ZF
Actualites

Grégoire Hamon

Partenariat public-privé. L’allemand ZF renforce son ancrage dans les nouveaux services de mobilité en devenant «le premier équipementier automobile d’envergure» à rejoindre la MaaS Alliance, un groupe d’intérêt souhaitant faciliter l’émergence de concepts de Mobilité en tant que Service à travers l’Europe. MaaS Alliance a pour objectif de permettre la création d’un marché uniforme et ouvert pour les solutions MaaS. Cette organisation intègre des services de transports publics et privés, notamment Transdev, Kisio, Uber, Alstom, Engie, ainsi que de nombreuses collectivités ou autorités de transport européennes (hors France), comme les villes de Milan, de Copenhague ou d’Helsinki et les ministères des transports néerlandais ou finlandais. «En rejoignant l’Alliance, nous établissons d’importants contacts, à la fois avec d’autres prestataires de services de mobilité et avec le secteur public, nous permettant ainsi de rassembler nos différents points de vue et notre expertise afin de travailler ensemble dans la même direction», espère Klaus Kimmelmann, responsable de la stratégie d’entreprise chez ZF.

Système de transport sans conducteur. En mars 2019, ZF a réalisé une acquisition majoritaire dans 2GetThere, un opérateur de mobilité néerlandais spécialisé dans la mise en place de systèmes de transport électrique sans conducteur (aéroports, parcs d’affaires et parcs d’attractions) avec des infrastructures dédiées. Un peu plus tôt, en janvier 2019, l’équipementier s’est aussi rapproché de Transdev à travers un investissement commun dans la startup e.Go et le co-développement de la navette autonome e.Go Moover. En tant que fournisseur de systèmes complets, ZF propose tous les composants nécessaires aux systèmes autonomes de transport de personnes: capteurs, calculateurs centraux, logiciels, actionneurs ( systèmes de direction et freins, par exemple), commandes électriques et produits de sécurité.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.