- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - https://www.busetcar.com -

Daimler et BMW coopèrent sur un système autonome de niveau 4 pour 2024

Sans les mains sur l’autoroute. Les groupes Daimler et BMW  viennent de conclure un accord destiné à développer conjointement un système d’assistance à la conduite automatisée de niveau 4 (SAE4) d’ici 2024. Concrètement, les véhicules qu’ils mettront sur le marché dans cinq ans devront être capables de rouler sans l’aide du conducteur sur l’autoroute, et se garer seuls. «Des discussions sont également prévues pour étendre la coopération à des niveaux plus élevés d’automatisation en zones urbaines. La coopération non-exclusive est également ouverte à d’autres équipementiers et partenaires technologiques, dont les résultats sont mis à la disposition d’autres constructeurs sous licence», soulignent les deux groupes allemands, qui ont par ailleurs fusionné leurs services de mobilité en février dernier,

Du niveau 3 dans deux ans. Daimler et BMW proposent déjà des véhicules de série dotés du niveau de conduite semi-automatisé de niveau 2. BMW indique que sa nouvelle génération de technologies autonomes de niveau 3 (reprise du véhicule en cas de besoin), actuellement en cours de développement, sera proposée en série en 2021 sur son futur SUV électrique inext, avec un niveau 4 pour des projets pilotes. Pour sa part, le groupe Daimler va travailler cette année avec Bosch sur un programme pilote de véhicule autonome, de niveau 4 à 5, en milieu urbain à San Jose (Silicon Valley) et compte mettre sur le marché au début de la prochaine décennie des véhicules autonomes de niveau 3, et ceci pour toute ses gammes qui couvrent les voitures particulières, les utilitaires, les autobus et les camions. Les deux groupes, décidément inséparables, ont également publié avec neufs autres entreprises comme Audi, Baidu, Continental, Fiat Chrysler, ICI, Intel et Volkswagen, un livre blanc sur des normes de sécurité pour les véhicules autonomes, qui édicte une dizaine de principes sur la sécurité informatique, le comportement du véhicule sur la route, le passage de relai entre le conducteur humain, la gestion des données ou la responsabilité de l’utilisateur et des opérateurs.

G. H.