Lyon: report des loyers pour les commerçants du métro

Avec le confinement, la fréquentation du réseau TCL a été divisée par 10.  
Actualites

La rédaction

Travaux à l’arrêt. Conscient des difficultés financières que pourraient rencontrer l’ensemble de ses prestataires, le Sytral a rapidement mis en place un dispositif permettant la rapidité de traitement du règlement des factures, en lien avec le trésorier-payeur. Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 350 factures ont ainsi été payées aux maîtres d’ouvrage, aux bureaux d’études, ainsi qu’à l’ensemble des délégataires et des fournisseurs pour un montant de près de 70M€. Si la plupart des chantiers de développement du réseau TCL sont arrêtés, le Sytral maintient le lien avec l’ensemble des entreprises du bâtiment et des travaux publics essentielles à la vie économique du territoire. Il s’agit d’anticiper la reprise de l’activité dans les meilleurs délais et dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. «Nous poursuivons par ailleurs les études engagées, essentielles au développement futur du réseau TCL, en lien avec les bureaux d’études qui restent mobilisés», explique la présidente du Sytral, Fouzyia Bouzerda.

Une vingtaine de commerces sur le réseau. Au fil de la création des stations, des espaces ont été réservés pour accueillir des surfaces commerciales qui favorisent l’animation du réseau. La vingtaine de commerces installés dans le métro proposent des services qui répondent aux besoins des usagers en situation de mobilité et aux nouvelles habitudes de consommation. Au regard de la situation et afin de ne pas fragiliser l’équilibre financier de ces commerces de proximité, le Sytral a mis en place le report des loyers.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.