Nice passe au vélo électrique

200 e-Vélobleus électriques ont été mis en service sur les communes de Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer.  
Actualites

La rédaction

Offre en free-floating. 200 vélos à assistance électrique (VAE) sont mis à la disposition des habitants de Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes depuis le 27 janvier. D’une autonomie de 60 km, ces vélos en free-floating complètent ainsi l’offre VLS des Vélobleus. «La mise en œuvre des 200 premiers vélos à assistance électrique est incluse dans le marché Vélobleu. Ils viennent se substituer à une part de vélos mécaniques, à isocoût», précise-t-on à la Métropole. Attribué en 2009 à Transdev, via sa filiale Veloway, le marché des Vélobleus court jusqu’en 2024. Les VAE sont conçus en Seine-Saint-Denis par la PME Oribiky. Le prix de l’abonnement a été fixé à 40 euros par an, avec une gratuité pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans. L’abonnement donne accès au dispositif qui coûte ensuite 1,50 euro la demi-heure, après les 30 premières minutes gratuites.

Estrosi promet davantage de pistes cyclables. Les usagers peuvent directement réserver leur vélo via l’application pour Smartphone «E-velobleu». Le maire de Nice, Christian Estrosi, a annoncé lors du lancement de ces e-Vélobleu la création d’«une piste totalement cyclable sécurisée en site propre, qui reliera le réseau de la promenade des Anglais à celui du reste de la ville». Il a rappelé la création d’une piste bidirectionnelle sur l’avenue Thiers au cours du deuxième semestre 2020. «Tout cela est programmé depuis 10 ans. Il fallait faire le réseau de transports en commun avant et la dynamique cyclable peut enfin se mettre en place», a-t-il ajouté. Il a également inauguré le premier parc relais pour vélos sous le parvis de la gare Thiers. Réservé aux abonnés Lignes d’Azur, l’accès y est gratuit avec la carte d’abonnement. Le relais est adapté aux vélos classiques mais aussi électriques, avec un boîtier disponible pour les recharger gratuitement.

L. G.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.