Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Rhône-Alpes : en progression estivale

Image

Crédit photo

Réalisée par Novamétrie, les 20 et 21 août derniers auprès de 500 professionnels du tourisme sur les huit départements de Rhône-Alpes, l’enquête montre que l’été 2015 est en progression par rapport à l’été 2014. Les sites de particulier à particulier ont été particulièrement appréciés par la clientèle étrangère.

Préfigurant la future fusion des deux institutions régionales, les premiers résultats de la saison touristique estivale 2015 ont été présentés conjointement le 25 août, à Lyon, par André Champaveire, vice- président du conseil régional d’Auvergne, par ailleurs président de la Fédération Nationale des Comités régionaux du tourisme, et Jean Besson, président de Rhône-Alpes Tourisme. Avec un constat similaire, la montagne apportera sa contribution à la performance nationale qui se dessine pour la saison été 2015. La fréquentation estivale est en effet jugée bonne ou très bonne pour 74 % des 500 professionnels de Rhône-Alpes interrogés. Spécifiquement, sur les zones de montagne où l’enjeu économique est le plus important, ce taux de satisfaction s’élève même à 78 %. Pour expliquer ces bons résultats, c’est le retour de la clientèle étrangère qui est mis en avant par les observateurs : au niveau régional, elle représente 26 % de la fréquentation. Ce sont les Néerlandais, les Anglais, les Belges et les Allemands qui s’imposent dans la hiérarchie internationale, alors qu’au niveau domestique, Rhône-Alpes est suivie par l’Ile-de- France et le Nord Pas-de-Calais.

L’ubérisation de la montagne

Et, pour expliquer cette évolution, la fréquentation liée à la consommation collaborative, via Airbnb, Leboncoin… a fait mouche cet été. "Selon nos informations, elle représente jusqu’à 30 % des locations sur certaines zones de montagne", explique Marc Béchet, directeur général de Rhône-Alpes Tourisme. Une évolution des comportements qui n’est pas vu d’un mauvais œil par Claude Comet, conseillère régionale déléguée au tourisme et à la montagne de Rhône-Alpes : "cela peut fournir aux propriétaires de logements jusque-là non exploités, une incitation à trouver un moyen de les rentabiliser", reconnaît-elle. D’autant que malgré cette hausse de la fréquentation il reste de la marge : les taux d’occupation des hébergements se sont élevés à 57 % en août et à 55 % en juillet,

Retour aux chiffres de 2013 pour Savoie Mont Blanc tourisme

Justement, les chiffres communiqués par Savoie-Mont Blanc Tourisme se situent un peu au dessus, de 70 à 97 %, au mois d’août, pour les hôtels et gîtes. Au global, la barre des dix millions de nuitées devrait donc être largement dépassée pour ce mois, permettant d’envisager un total de la saison autour de 22 millions de nuitées, c’est-à-dire l’équivalent de la saison estivale 2013.

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format