Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Keolis se prépare à tester des unités mobiles de santé

Image

Crédit photo

Diversification. En signant un partenariat avec l’Université de technologie de Troyes, Keolis Santé s’engage dans la Silver Economie, et renforce ses capacités d’innovation dans les mobilités adaptées.

Keolis Santé s’engage dans un partenariat avec la chaire Silver Tech de l’Université de technologie de Troyes (UTT). Cet accord permettra à Keolis Santé de bénéficier des méthodologies d’analyse, de conception et d’évaluation développées par les équipes de recherche de l’UTT ; solliciter les équipes de recherche de l’UTT et leur réseau de partenaires pour imaginer, tester et vérifier la faisabilité médico-économique de nouvelles solutions et services visant à faciliter l’autonomie et l’accès aux soins des personnes âgées ; évaluer l’acceptabilité des innovations envisagées par Keolis Santé ; accéder au réseau des partenaires mécènes de l’UTT évoluant dans le domaine de la Silver Economie, de la gérontologie ou de l’industrie, et engagés pour le bien vieillir.

Taille critique

L’UTT va ainsi apporter son expertise à Keolis dans la préparation d’une expérimentation d’Unité mobile de santé (UMS), en aidant l’opérateur à monter un partenariat le plus large possible sur le territoire du Grand-Est, puis à l’échelon national. « L’objectif est de développer un véhicule permettant d’effectuer des téléconsultations dans les meilleures conditions possible, précise Laurent Kocher, directeur des nouvelles mobilités chez Keolis. Pour cela, nous devons également travailler avec les pouvoirs publics, la Sécurité sociale et le ministère de la Santé afin d’étudier les évolutions réglementaires nécessaires. »

Créée il y a un an avec la prise de contrôle des réseaux de transport sanitaire Integral et Douillard, Keolis Santé s’est rapproché du réseau Jussieu en décembre dernier. « Nous souhaitons nous positionner comme un acteur de premier plan sur ce secteur en pleine évolution, avec un modèle que nous connaissons bien, celui du transport conventionné », poursuit Laurent Kocher. Un secteur auparavant fragmenté en plus de 5 000 petites entreprises, où la force de Keolis doit à la fois créer des synergies et soutenir l’innovation. En perspective immédiate, la modification dans la prise en charge des transports inter et intra-­hospitaliers, visant à faire économiser 320 millions d’euros par à la Sécurité sociale. En 2015, 60 % des trajets et 63 % des dépenses de transport remboursables par l’Assurance maladie étaient prescrites par les établissements de santé publics ou privés.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format