Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Daimler et BMW unissent officiellement leurs services d’autopartage

Image

Crédit photo

20.000 véhicules. Le 12 novembre 2019 marque la fusion des services de mobilité de Daimler et BMW. Ainsi, l'ancienne application Car2go opérée par Daimler à Paris est devenue ShareNow. Cette collaboration permet aux clients d’utiliser le service d’autopartage en free-floating dans 21 villes européennes, avec un parc de 20.000 véhicules au total. Le changement le plus important concernera les clients des zones où les services Car2go et DriveNow existaient jusqu'à présent de manière indépendante (Berlin, Hambourg, Munich, Cologne, Düsseldorf, Milan et Vienne). Dans ces villes, les deux parcs de véhicules des fournisseurs d’autopartage seront progressivement fusionnés jusqu'au premier trimestre 2020, et pourront alors être réservés directement dans l’application ShareNow. À Paris, qui ne bénéficiait que de l’offre car2go, les clients pourront bientôt avoir accès à des véhicules du parc BMW (Mini, Smart et BMW). Pour les utilisateurs, certaines voitures seront désormais accessibles sans clés, et déblocables avec un smartphone (via Bluetooth et code PIN).

Verdissement de la flotte. En février dernier, Car2go et DriveNow avaient annoncé qu'ils unissaient leurs forces en associant leurs services de mobilitéé à travers cinq entités distinctes (Park Now, Charge Now, Share Now, Reach Now et Free Now). Cette stratégie vise à diviser les coûts de services dont la rentabilité peine probablement à s’établir, bien que les constructeurs préfèrent rester discrets sur ce point. Les services de véhicules en free-floating, essentiellement électriques, constituent une bonne approche pour se frotter aux nouvelles manières de «consommer» l’automobile en tant que service. Un concept qui séduit pour l’instant une cible à très forte dominance urbaine. Au delà de ces nouveaux usages, la mise en place d’un parc de véhicules en libre accès permet surtout aux constructeurs de verdir leurs flottes avant l’introduction de la nouvelle réglementation européenne, cette dernière imposant de lourdes amendes en cas de dépassement des seuils d’émission au niveau du volume global de véhicules écoulés.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format