Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Des caméras Bosch pour détecter la fatigue et l’attention des conducteurs

Image

Crédit photo

Paupières fermées. Pour éviter les micro-sommeil ou phases d’inattention du conducteur, Bosch a développé un nouveau système de surveillance de l’habitacle recourant à des caméras et de l'intelligence artificielle. Une caméra intégrée dans le volant détecte le degré de fatigue du conducteur, en mesurant l’ouverture de ses yeux et la fréquence des clignements. Elle repère aussi lorsque celui-ci est déconcentré ou lorsque sa tête est tournée vers le passager ou la banquette arrière. Grâce à l’IA, le système agit en conséquence : il alerte le conducteur, lui recommande de faire une pause en cas de fatigue et réduit même la vitesse du véhicule. «Ces fonctionnalités seront à la discrétion des constructeurs automobiles, et en réponse aux différentes dispositions législatives», précise l’équipementier allemand. Bosch indique que ce procédé pourra être intégré en série en 2022, année durant laquelle l’UE prévoit de faire du système d’alerte au conducteur une norme standard sur les nouveaux véhicules de l’UE. La Commission européenne estime que ses nouvelles exigences en matière de sécurité des véhicules pourraient sauver plus de 25 000 vies en Europe par an (un accident sur dix serait dû à l’inattention ou la fatigue au volant).

Conduite automatisée. À l’avenir, ce système de surveillance dans l'habitacle permettra également de faciliter la reprise en main d’un véhicule partiellement automatisé. Lorsque la voiture doit redonner le contrôle au conducteur à la suite d’une étape de conduite automatisée sur autoroute par exemple, elle doit s’assurer que le conducteur est bien en mesure de reprendre le volant : qu’il n’est pas en train de dormir ou occupé à autre chose. «Ce système d’observation de la conduite développé par Bosch deviendra essentiel en matière de sécurité pour la conduite automatisée», explique Harald Kroeger, membre du Directoire du Groupe Bosch. Le nouveau système veille également sur les passagers situés à l’avant et à l’arrière du véhicule par le biais d’une seconde caméra, installée au niveau du rétroviseur central (il en faudrait un certain nombre pour équiper un bus). Les informations recueillies renseignent sur la position de ses occupants et permettent de régler les airbags et les prétensionneurs de ceinture, et d’alerter en cas de ceinture défaite. Le système Bosch est également capable d’identifier lorsqu’un enfant est laissé seul dans le véhicule ou encore si un enfant y pénètre sans surveillance, en envoyant des SMS. Bien utile pour éviter de retrouver des enfants seuls coincés dans un car scolaire laissé au dépôt.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format