Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Geely renforce Volocopter pour développer son taxi volant

Image

Crédit photo

Commercialisation d’ici 2022. Le fabricant allemand de taxis volants Volocopter a annoncé le lundi 9 septembre avoir levé cinquante millions d'euros auprès d'investisseurs, dont le constructeur automobile chinois Geely, propriétaire de VolvoCars et actionnaire minoritaire du groupe Daimler et de Volvo AB. Ces nouveaux fonds permettront à la startup «de commercialiser l'engin aérien VoloCity d’ici trois ans», a déclaré Volocopter dans un communiqué, sachant que la dernière version du modèle a été présentée le mois dernier. Fin août, Volocopter a également réalisé sur l'aéroport d'Helsinki plusieurs vols d'essais intégrés au système de gestion du trafic aérien, afin de démontrer la compatibilité des taxis volants avec les solutions de gestion du trafic existantes. Les vols ont été réalisés avec et sans pilote à bord. Sur ce point la société précise à Bus&Car que le taxi volant VoloCity «volera avec un pilote au début, car cela facilite le processus de certification et permet d’accélérer la phase de commercialisation. Mais le but ultime consiste à ce que VoloCity vole de manière autonome».

Technologie de la mobilité. Volocopter, créé en 2011 et basé au sud de Francfort, est principalement détenu par le constructeur automobile Daimler et le géant de l'informatique Intel. Selon le Financial Times, la participation de Geely dans Volocopter représenterait environ 10% du capital de l'entreprise. Au-delà d’une participation au capital, Geely et Volocopter ont convenu de créer une entreprise commune afin de développer des services de taxis volants sur le marché chinois, combinant engins aériens et héliports. «Geely, fabricant de véhicules automobiles, est en passe de devenir un groupe de technologie de la mobilité, comme en atteste notre dernier partenariat avec Daimler pour la création d’un service de VTC haut de gamme. Notre coentreprise avec Volocopter souligne notre confiance dans le développement des taxis aériens et constitue nouvelle étape ambitieuse pour notre expansion vers l'électrification et les nouveaux services de mobilité», déclare Li Shufu, président de Geely Holding.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format