Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Padam étend ses services de mobilité à la demande sur Lyon et Strasbourg

Image

Crédit photo

Zones peu denses. En proposant ses services de transport à la demande associés à des algorithme d’optimisation d’itinéraires en temps réel, Padam Mobility continue de déployer sa technologie en France et à l’étranger. Au cours du mois de novembre, la startup française, créée en 2014, va proposer son service de TAD connectée sur Lyon, Strasbourg et Bruxelles. Depuis le 13 novembre, le Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (Sytral) s’est donc associé pour une durée d’un an avec Padam Mobility pour la desserte de la zone d’activité de Mi-Plaine. «Les problématiques du dernier kilomètre, de la desserte de zones peu denses sont des contraintes réelles pour les usagers. 14 véhicules seront mis à disposition pour couvrir la zone concernée», indique Padam Mobility. Les usagers lyonnais auront accès à un service de free-floating, qui consiste en une prise en charge, peu importe leur localisation, et dépose dans une zone déterminée sans contrainte horaire. Ils pourront bénéficier également d’un service de rabattement (prise en charge à un arrêt précis défini et dépose dans une zone, ou l’inverse).

Liaisons de périphérie à périphérie. Ces services sont également proposés sur Strasbourg, à titre expérimental. Depuis le 14 novembre, Padam Mobility déploie ses services de TAD pour renforcer l’efficacité des transports en commun sur 13 communes autour de la métropole. Les arrêts couverts par Padam Mobility seront ceux habituellement desservis par la compagnie des transports strasbourgeois (CTS) dans la zone concernée par le projet. «Ce nouveau service proposera un service adapté aux besoins de mobilité des habitants et salariés des secteurs les moins denses de l'agglomération, et permettra notamment des liaisons de périphérie à périphérie actuellement difficiles avec le réseau de lignes de bus classiques», observe Robert Hermann, président de l’Eurométropole de Strasbourg. Six véhicules-minivans électriques (de 6 places maximum) seront accessibles aux usagers qui pourront se déplacer de façon plus directe selon leurs besoins. Ils couvriront principalement la zone périurbaine et rurale. Padam Mobility proposera également son TAD connecté à Bruxelles pendant 4 mois à partir du 21 novembre avec une flotte de 3 véhicules autonomes électriques mis à disposition des collaborateurs du groupe Solvay pour se déplacer d’un point à l’autre d’un vaste site industriel.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format