Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Pour Ford, la durée de vie des voitures autonomes n’excédera pas 4 ans

Image

Crédit photo

Un fonctionnement 24h/24. Des voitures jetables? Pour John Rich, responsable opérationnel de la division des véhicules autonomes de Ford, les voitures à conduite automatisée en autopartage seront tellement utilisées que leur durée de vie ne devrait pas dépasser 4 ans, soit la durée de vie d’un taxi. À titre de comparaison, la moyenne d'âge des véhicules circulant en France est de 12 ans (source: Organisme technique central)«Nous allons épuiser et détruire une voiture tous les quatre ans dans notre entreprise», a déclaré John Rich dans les colonnes du Telegraph, le 25 août dernier. Pour faire face à une désaffection du véhicule individuel, le constructeur automobile, basé à Détroit, travaille sur la création d’un parc de véhicules autonomes qui seront utilisés comme des véhicules de service par d’autres sociétés, pour le transport de personnes ou de marchandises. De fait, les premières voitures autonomes ne seront pas destinées aux particuliers mais aux flottes, prédit John Rich. «Les véhicules d'aujourd'hui passent la majeure partie de la journée en stationnement. Pour développer un modèle commercial rentable et viable, les véhicules autonomes devront fonctionner presque toute la journée», expose-t-il au journal Techcrunch. Il faudra toutefois relever plusieurs défis liés au manque d’infrastructure de recharge, les véhicules autonomes étant électriques. Près de leur moitié de leur consommation devrait être dédiée au confort des passagers à bord, notamment la climatisation et la diffusion de vidéos, un service auquel croit beaucoup Ford et qui permettra de financer une partie du voyage (films payants, publicité, etc.).

Entreprise de mobilité. La startup de Pittsburgh, Argo AI, qui développe des voitures autonomes pour Ford, teste actuellement sa technologie dans cinq villes des États-Unis. Ford, à l’instar de ses concurrents, doit faire face à la baisse de ses ventes, affectées entre-autre par la popularité croissante des entreprises de VTC et le désintérêt des plus jeunes pour la possession d’une automobile. En 2018, Ford, cinquième constructeur mondial, a vendu un peu moins de 6 millions de voitures dans le monde, contre 6,6 millions un an plus tôt. Ford a annoncé son intention de se transformer en une «entreprise de mobilité», en investissant dans des startup et en achetant Spin, une société de trottinettes en libre-accès.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format