Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Allemagne: Deutsche Bahn investit un milliard d'euros dans l’achat de 30 nouveaux ICE

Image

Crédit photo

Livraison à partir de 2022. La Deutsche Bahn, qui veut compter 421 ICE en 2026, avec un total de 220.000 sièges contre 158.000 à l’heure actuelle, vient de passer commande de 30 trains ICE-3 pour un milliard d’euros au constructeur de Munich, Siemens Mobility. Une option sur 60 véhicules supplémentaires doit permettre de rester flexible en fonction de l’évolution de la demande au cours des prochaines années. Les nouveaux ICE-3, qui peuvent atteindre 320 km/h, sont nettement plus rapides que le nouvel ICE-4  (137 véhicules de ce type commandés au cours des dernières années, 50 déjà livrés) et permettront de transporter des vélos à bord. Les nouvelles rames permettront en outre une meilleure connexion aux réseaux téléphoniques. Ces trains circuleront dans un premier temps entre la Rhénanie, région la plus peuplée du pays, et Munich. Les premières rames doivent être livrées en 2022. Les 30 trains représentent une capacité de 13.000 sièges supplémentaires pour la compagnie.

Baisse de la TVA sur les billets de train. L’appel d’offres avait été lancé fin 2019, après l’annonce par le Gouvernement de la réduction du taux de TVA appliqué aux billets de train. Cette taxe est passée de 19 à 7% au 1er janvier. Cette baisse est un des éléments de la stratégie de développement du rail, annoncée par le Gouvernement pour permettre à l’Allemagne de respecter ses objectifs climatiques. Le Gouvernement espère un doublement du nombre des voyageurs d’ici à 2030. La DB attendait 5 millions de voyageurs supplémentaires par an du fait de la baisse consécutive du prix des billets. Mais la crise sanitaire a obligé la compagnie à revoir les objectifs: «Deutsche Bahn investit un montant record dans de nouveaux trains. Notre flotte se modernise. Les voyageurs bénéficieront dès 2022 de davantage de places assises, de plus de confort et de meilleures dessertes. Nous restons sur une stratégie de croissance et d’investissement, malgré la baisse de la demande liée à la crise sanitaire. Sur le long terme, tous les arguments plaident en faveur du rail, respectueux de l’environnement», déclare la DB dans un communiqué.

N. V.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format