Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Avec sa nouvelle levée de fonds, Cityscoot disposera de 8000 scooters électriques

Image

Crédit photo

Complémentarité. Une belle croissance pour Cityscoot. Deux ans après sa dernière opération de financement, le leader du scooter électrique en libre-service annonce une importante augmentation de capital de 23,6M€ qui sera complétée, comme lors des levées précédentes, par un financement de la flotte de scooters d’au moins 6M€, portant le tout à 30M€. Allianz France, partenaire et assureur historique de Cityscoot, s’est associé au fonds Demeter pour mener cette opération aux côtés des actionnaires de Cityscoot, dont le Groupe RATP et la Banque des territoires. «Nous sommes convaincus de la complémentarité entre les modes de transport structurants et les nouvelles mobilités individuelles partagées telles que Cityscoot. En s’associant à cette start-up, le Groupe RATP répond à la demande croissante de nos voyageurs: un trajet porte à porte, fluide et multimodal», souligne Stéphanie Bourgeais, directrice de RATP Capital Innovation. À Paris, le service a déjà convaincu 180.000 utilisateurs réalisant 15.000 à 25.000 trajets quotidiens d’une durée moyenne de 15 minutes pour 4,5 km parcourus. Un succès renforcé par les dernières grèves et qui pousse l’entreprise à demander l’autorisation d’emprunter certains couloirs de bus. Cityscoot est actuellement présent à Paris (4.300 scooters en 2020), Nice, Milan et Rome. L’entreprise a été intégrée depuis septembre 2019 dans la première génération du Next40, un groupement de 40 start-up prometteuses dont fait aussi partie Bablacar.

Concurrence. Cette nouvelle levée de fonds va permettre à l’entreprise, créée par Bertrand Fleurose en 2014, de financer l’ouverture dans deux nouvelles villes européennes en 2020 (dont Barcelone) et d’amener la flotte à 8.000 scooters électriques (soit 1.000 de plus qu’aujourd'hui). De quoi faire face au rebond de son principal concurrent, l’allemand Coup, qui avait jeté l’éponge fin 2019 et vient tout juste de se faire racheter par l’opérateur de trottinettes électriques Tier. Ce dernier met la main sur 5.000 scooters électriques (dont 2.200 à Paris) et leurs infrastructures de recharge.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format