Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

BusInfo propose une solution de comptage automatique d’affluence à bord

Image

Crédit photo

Capteurs aux portes. Afin de faciliter le travail des opérateurs en ces temps de distanciation sociale, BusInfo vient de faire évoluer sa solution de comptage de précision «QuantaBus» pour informer en temps réel sur le taux d’occupation des bus et autocars. Désormais, les données sont collectées par des capteurs installés aux portes des véhicules puis affichées au conducteur et transmises au système central. Selon le paramétrage du système, 5 différents niveaux d’occupation sont indiqués : peu de monde, moins de la moitié de la capacité (<50%), occupation moyenne (ex 70 % de la capacité), chargé (ex 70 % de la capacité) et bus complet. La jauge fixant le maximum de capacité peut être déterminée par l’exploitant qui agira en fonction du contexte sanitaire. Les indicateurs de fréquentation peuvent être relayés aux voyageurs notamment via des applications mobiles, aux bornes d’information voyageurs aux arrêts ou mises à disposition en Open Data. Ces indicateurs sont aussi utilisables en temps réel par l’exploitant pour réguler le fonctionnement du réseau de transport.

Traitement de la donnée. Spécialiste depuis 1989 dans le déploiement de solutions logicielles et matérielles pour le transport public, Businfo signale que la ville de Nevers va déployer la version QuantaBus avec affichage pour le conducteur et information voyageurs (via l’application QuelBus) début juillet sur 11 bus du réseau Taneo (Keolis). BusInfo a déjà des commandes pour déployer cette solution d’ici la rentrée de septembre à Angers (15 bus), Creil (15 bus), Saint-Quentin-en-Yvelines (49 bus), et 154 cars d’Ile-de-France Mobilitiés (qui seront exploités par Transdev, Keolis et RATP). Au-delà d'une utilisation en temps réel, cette solution de comptage est également proposée avec un traitement des données qui permet d'ajuster l'offre à la demande. C'est le sens du partenariat de BusInfo avec Citio, start-up spécialisée dans le big data et l’intelligence artificielle. «Cette double expertise dans la collecte et le traitement des data permet de proposer une chaîne complète du traitement intelligent de la donnée, en grand volume en évitant l’aspect aléatoire des comptages manuels», indiquent les deux sociétés.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format