Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Déconfinement: Irizar propose des solutions pour adapter les véhicules

Image

Crédit photo

Température, nébulisation, séparation. Irizar propose des solutions spécialement conçues pour les mesures de sécurité et hygiène applicables en cette période de déconfinement. Tout d’abord, la caméra de contrôle des accès, munie d’un capteur de température corporelle, permet aussi de détecter si les passagers portent un masque. En cas de fièvre ou de défaut de masque, le système émet une alerte. Ce dispositif permet une intégration avec le gestionnaire de flottes proposé par Irizar. Une prise fixe installée dans le véhicule, reliée par une buse à un système d’aéro-nébulisation pneumatique, permet une désinfection complète par voie aérienne en 30 minutes. Il faut prévoir ensuite 3 et 4 heures d'attente avant d'accéder à l'autocar. Pour protéger le conducteur et les passagers, Irizar propose aussi des parois de séparation de l’habitacle du conducteur et des panneaux séparateurs de sièges faciles à installer. Les deux solutions, conçues pour les modèles d’autocar Irizar i3le, Irizar i4, Irizar i6 et Irizar i6S, ont été développées et fabriquées avec des matériaux qui respectent la législation en vigueur concernant la vision indirecte (R. 46), l’aménagement intérieur (R. 107), le comportement en cas d’incendie (R. 118) et l’absorption d’énergie (R. 80).

Climatisation et purification. Le purificateur d’air Eco3 est un dispositif qui réduit considérablement les champignons, bactéries, virus, composés organiques volatiles, allergènes, etc. et qui évite également les mauvaises odeurs. Son fonctionnement repose sur la génération d'ions négatifs et d'ozone dans les bonnes proportions. Il est installé dans le retour de l'équipement de climatisation des autobus ou autocars neufs ou d'occasion, quel que soit le fabricant. Eco3 peut être utilisé avec des passagers à bord et avec le véhicule en marche. Il faut également mentionner que les systèmes de climatisation installés dans les autobus et les autocars contribuent également à éviter la transmission d'infections à travers les bioaérosols, puisque ces derniers possèdent des systèmes de renouvellement d'air qui garantissent un renouvellement complet de l'air intérieur entre 3 et 6 minutes, avec la possibilité d'augmenter ce renouvellement si les vannes de renouvellement sont maintenues complètement ouvertes. Avec les buses ouvertes, il existe un flux d'air vertical de haut en bas à une vitesse telle qu'elle rend difficile la contamination croisée entre les passagers. Avec les buses fermées, la conception de ces dernières, produit un effet de «bulle» ou de «cloche» autour du passager qui agit comme une barrière contre les bioaérosols générés autour.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format