Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Déconfinement: les employeurs priés d'assouplir leurs horaires

Image

Crédit photo

Étalement.  Les réflexions sur le déconfinement privilégient l’idée d’un écrêtage des heures de pointe, pour éviter une trop grande densité de voyageurs. «Il y aura un point très important qui sera de ne pas avoir trop de monde en même temps dans les transports et donc de lisser les heures de pointe, a indiqué la ministre de la Transition énergétique, Élisabeth Borne sur RTL le 21 avril. Ce qui suppose qu’on échange avec les entreprises pour qu’il puisse y avoir des horaires décalés.» Les jours précédents, Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités prônait ce même principe. «Il faudra demander aux employeurs des attestations pour permettre aux salariés de se déplacer à certaines heures de la journée, pour faire en sorte de lisser les heures de pointe», détaillait-elle le 21 avril, sur BFM. Quant à la FNAUT, elle adhère également. «On peut (…) étaler les heures de pointe en décalant les horaires des entreprises, administrations, crèches et établissements scolaires», approuve l’association de voyageurs dans un communiqué du 20 avril. Mais attention, tous ajoutent que cette mesure seule ne peut suffire à éviter la trop grande promiscuité. Pour qu’elle soit efficace, le maintien d’une proportion importante de salariés en télétravail est une condition nécessaire. Et si l’usage du vélo est facilité, c’est encore mieux.

Deux expériences. Jusqu’ici, l’étalement des heures de pointe a fait l’objet avec la RATP et la SNCF de deux expérimentations en région parisienne sur des quartiers tertiaires accueillant beaucoup de salariés d’un petit nombre de grands groupes. La première a eu lieu en 2015 à la Plaine Saint-Denis, la seconde à La Défense, en 2018. L’idée force est d’étaler l’arrivée le matin de 7h à 10h, contre 8h30 - 9h habituellement, ce qui suppose l’engagement des entreprises dans le temps, un point difficile. En 2012, Rennes avait été la première à tester ce dispositif, en l’axant sur les flux d’étudiants d’une des universités. Deux horaires d’arrivée décalés d’un quart d’heure avaient été mis en place avec un certain effet.

M. F. 

 

Auteur

  • Marc Fressoz
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format