Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Deux nouveaux appels à manifestations d’intérêt pour la mobilité hydrogène

Image

Crédit photo

Systèmes complets hydrogène. Alors que se tenait la réunion annuelle de l’Hydrogen Council, le lundi 20 janvier à Versailles, le gouvernement a indiqué qu’il allait engager de nouvelles actions dans le cadre du programme de soutien à la filière hydrogène. L’exécutif propose ainsi deux nouveaux appels à manifestation d’intérêt (AMI). Le premier est destiné au financement de grands projets. Intitulé «Projets d’envergure sur la conception, la production et l’usage de systèmes à hydrogène», il sera lancé d’ici la fin du mois de janvier afin d’identifier des projets permettant de développer les savoir-faire industriels français et de passer la filière à l’échelle (projets de développement industriel, projets de production massive territoriaux pour les usages industrie et mobilité, projets de décarbonation massive d’usages industriel et projets structurants de mobilité…) ainsi que d’accélérer le déploiement de l’hydrogène décarboné grâce à ces solutions. Le détail du programme, et son financement, dépendra des projets soumis. Il s’appuiera notamment, pour 2020, sur une nouvelle vague de l’appel à projet «H2 industrie» visant à soutenir l’utilisation d’hydrogène décarboné dans l’industrie ainsi que sur une nouvelle publication de l’appel à projets sur la mobilité hydrogène par l’Ademe (ciblée sur des projets de grande envergure et de mobilité professionnelle).

Réduire les impacts du diesel. Le second AMI, qui démarre dès à présent, porte spécifiquement sur la mobilité hydrogène adaptée au mode ferroviaire : «Aide à l’émergence de la mobilité hydrogène dans le secteur ferroviaire». Cet AMI, doté de 22 M€, s’adresse aux autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux et vise à soutenir l’émergence de la mobilité hydrogène dans le secteur ferroviaire via les trains bi-mode (électrique/hydrogène), permettant de réduire les impacts liés à la traction ferroviaire diesel. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 23 mars 2020. En parallèle de ces deux AMI, une revue des entreprises «à fort potentiel» sera réalisée pour identifier leurs besoins en soutiens, notamment en fonds propres ou en matière de cadre réglementaire, pour accélérer leur développement ou leur changement d’échelle. Cette revue des entreprises sera menée par direction générale des Entreprises (DGE) d’ici au mois de mai.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format