Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

GNV: la Région Sud et l'Ademe lancent un appel à projets

Image

Crédit photo

15.000 euros par car ou bus. Avec l'appel à projets Mobigaz, l’Ademe en Région Provence-Alpes Côte d’Azur relaie le dispositif de soutien national en allouant une subvention allant de 7.500 € à 15.000 € aux entreprises qui investissent dans des véhicules au gaz (autocars, bus, véhicules utilitaires, poids lourds). L’aide de l’Ademe atteint 15.000 € pour l’achat d’autocars et autobus au GNV, ces derniers étant exclus du dispositif de soutien du Conseil régional lancé en mars. La Collectivité cible les utilitaires et les poids-lourds, principaux émetteurs de particules et d’oxydes d’azote. « Nous espérons que la Région élargira son champ d’intervention », a souligné Yves Le Trionnaire, directeur régional de l’Ademe en PACA. Les projets seront examinés par le cabinet Horizon Conseil. Le montant de l’aide est plafonné à 200.000 € (incluant l’investissement dans une station et dans des matériels roulants).

Densifier les stations. Réagissant aussitôt à cette annonce, la FNTV PACA a rappelé les expérimentations réalisées avec succès depuis deux ans avec la Région pour faire circuler des véhicules au gaz. « Le GNV est une solution mature et prometteuse mais nous avons besoin de visibilité et de lisser notre activité sur des contrats fermes de 6 à 7 ans afin de sécuriser également le réseau d’avitaillement. Investir dans une station au gaz coûte entre 250 000 € et un million.  Il s’agit  d’un investissement lourd qui nécessite de la visibilité et des contrats », lance Jean-Paul Lieutaud, président de la FNTV PACA. Les partenaires de l'opération veulent également densifier le réseau d'avitaillement, dans une région qui comptait seulement 4 stations en 2018. « Nous voulons faire émerger une dizaine de stations publiques pour se ravitailler en gaz décarboné produit localement par méthanisation, ce qui permet aux véhicules de circuler y compris dans les zones à faible émissions », a souligné Jean-Luc Cizel, directeur délégué en PACA de GRDF.  Pour y parvenir, l’Ademe demande aux transporteurs de sécuriser des contrats d’avitaillement de trois ans avec les stations. Sur les 1.700 autocars qui circulent en région Sud, possédés par une soixantaine d’entreprises, le renouvellement se fait au fur et à mesure des appels d’offres. « Nous comptons 6 autocars au GNV, 5 au bioGNV et dix autres électriques. D’ici à 2021, 9 autocars passeront au bioGNV et 3 au biodiesel », annonce Philippe Maurizot, conseiller régional chargé de l’innovation. Aujourd’hui, les stations au GNV en région se trouvent à Port-Saint-Louis du Rhône, Saint-Martin de Crau, Puget-sur-Argens, ZI des Milles, Draguignan (Pizzorno-Beltrame), Nice. Toulon (K9) et Bouc-Bel-Air devraient ouvrir au premier trimestre 2021. En avril ce sera au tour de Manosque d’avoir sa station, pour permettre à Transdev de basculer une partie de sa flotte dans les Alpes de Haute-Provence au GNV. 

N. B. C.

 

 

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format