Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Le coût d'une station hydrogène pourrait baisser de 30%

Image

Crédit photo

Compression et stockage en même temps. Mission accomplie! Les partenaires du projet européen H2REF* ont dévoilé le 27 février une nouvelle génération de stations de distribution d’hydrogène, qui permet d’abaisser le coût d’installation de 40%. Un prototype, constitué d’un ensemble de 16 réservoirs et d’un système hydraulique chargé de les mettre sous haute pression, a été assemblé et testé dans les locaux de Haskel, une entreprise britannique participant au projet. Plutôt que de compresser le gaz puis de le stocker, cette nouvelle station réalise les deux actions en même temps. «L’hydrogène est introduit dans des vessies installées à l’intérieur de réservoirs en composites, et un système hydraulique injecte de l’huile sous pression entre les deux pour comprimer le gaz. Suite à des mises sous pression et à des déplacements de gaz successifs, l’ensemble est en mesure de monter jusqu’à 900 bars et peut supporter un grand nombre de cycles avec une maintenance limitée», détaille le Cetim (Centre technique des industries mécaniques), co-coordinateur du projet avec le bureau d’expertise H2Nova. Une pression à 900 bars convient parfaitement pour ravitailler les véhicules les plus lourds, comme des bus ou des camions.

Commercialisation d’ici 2023. Porté par un consortium à double coordination Cetim/H2Nova réunissant quatre acteurs européens (Hexagon, Haskel, CCS et LBST), ainsi que l’UTC en tant que sous-traitant du Cetim, le projet a été financé par FCH JU2, l’initiative européenne «piles à combustibles (PAC) et hydrogène». Cette initiative, soutenue par le programme Horizon 2020 de l’Union européenne et la Norvège, vise le déploiement commercial des solutions hydrogène et PAC pour l’énergie et le transport à travers l’Europe. Le nouveau procédé obtenu qui pourrait être commercialisé d’ici trois ans, permettra selon les partenaires du projet de diminuer les coûts d’investissement de 40%, faisant passer le coût des installations de compression et de stockage d’une station de 725.000 à 435.000 euros. Au final, le coût global d’une station passerait de 1,3 million d’euros à 950.000 euros, soit une économie de près de 30 %.

G. H.

* H2REF: Development of a cost effective and reliable hydrogen fuel cell vehicle refuelling system

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format