Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Moscou associe l’attestation de déplacement à son pass transport

Image

Crédit photo

Uniquement les pass transport. En Russie, les autorités de la ville et de la région de Moscou ont annoncé la mise en place d’un régime de confinement généralisé de la population jusqu’au 1er mai 2020. Les restrictions de déplacements sont assez strictes et soumises à une attestation numérique, dont la présentation est assez similaire à l’application française recourant à un QR code. Sa mise en application est toutefois nettement plus stricte. Depuis le 22 avril, les usagers autorisés à voyager sur le réseau de transport en commun ont l’obligation d’inscrire leur numéro de carte transport sur leur attestation numérique. Cette procédure exclut de fait l’utilisation de tickets papiers (dont la vente est désormais suspendue) au seul profit de des cartes transport du réseau moscovite. Par ailleurs, il n’est n’est plus possible de passer les tourniquets en utilisant sa carte bancaire ou son smartphone. Précisons que les stations de métro moscovites disposent désormais de scanners pour mesurer la température des passagers. La mairie de Moscou a également mis en place un système de «contrôle intelligent» du respect du régime de confinement à domicile des contaminés au Covid-19, via une application pour téléphonie mobile et un système de géolocalisation.

Vidéosurveillance. Les chauffeurs de taxi sont également obligés de vérifier les laissez-passer numériques de leurs clients avant de les prendre en charge. Les automobilistes sont soumis au même principe et doivent également rattacher leur plaque d’immatriculation à leur attestation numérique (au moins 5h avant le début de leur voyage). Depuis le 22 avril, toutes les caméras de vidéosurveillance de la ville peuvent générer automatiquement des amendes si le laissez-passer numérique n'a pas été enregistré. L’utilisation de la vidéo-surveillance est en augmentation à Moscou, avec une couverture étendue aux entrées d’immeubles ainsi qu’au réseau de transport en commun. La ville a indiqué que l’ensemble de son réseau de métro sera couvert par un système de vidéosurveillance par reconnaissance faciale d’ici le 1er septembre. Le recours à l’intelligence artificielle doit permettre de lutter contre la criminalité et repérer des personnes recherchées «en une fraction seconde», selon Sergei Sobyanin, maire de Moscou.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format