Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Nice retrouve ses trams et fait place aux vélos

Image

Crédit photo

75% de l'offre habituelle sur le tram. La métropole de Nice a dévoilé son offre de transports post-Covid. De nombreux aménagements ont été effectués afin de pouvoir respecter les consignes de sécurité. Ainsi, des signalétiques au sol ont été marquées aux arrêts de bus. Et un code de bonne conduite rappelle sur chaque bus les gestes barrière. Le sens de circulation sera également modifié dans les rames de tramway. La montée se fera par le milieu de la rame, en respectant le mètre de distance sur le quai. La sortie s’effectuera par les deux portes situées aux extrémités. «Au 11 mai, on sera à 75% de l’offre de transport en commun. Et à 90% sur les lignes 1 et 2 du tram. Il y aura 4 à 5 minutes de fréquence contre 10 minutes aujourd’hui», a annoncé Christian Estrosi. Une remise en exploitation est également prévue sur la ligne 3, toutes les 30 minutes. Le transport à la demande fonctionnera comme auparavant. D’après une étude, la moitié des abonnés estiment vouloir recourir aux transports en commun pour se rendre au travail. Afin de pouvoir réguler ce flux, les entreprises ainsi que les administrations (préfecture/CHU) ont incité leurs salariés à poursuivre le télétravail. Des horaires décalés ont également été décidés pour le personnel administratif du CHU de Nice, ainsi qu’au sein du BTP où les employés pourront débuter leur journée dès 7 heures du matin. 

Place aux modes doux. Un programme de mobilités douces a également été mis en place pour le déconfinement. L’un des axes majeurs de Nice, l’avenue Gambetta, sera ainsi entièrement dédié aux vélos et aux bus. Christian Estrosi a par ailleurs annoncé la création de «60 km de pistes de plus d’ici au mois de juin». Certains axes seront partagés avec les voitures, d’autres en site propre. Cette expérimentation devrait durer quatre semaines, et une boîte à idées sera créée pour les Niçois. Les vélos bleus et e-velos bleus seront gratuits jusqu’au 1er juillet. Le matériel sera désinfecté chaque jour. 30 minutes gratuites seront également offertes à tout utilisateur de scooter électrique Cityscoot déjà inscrit, 60 minutes pour tout nouvel inscrit. Des offres promotionnelles sont également prévues par Renault mobility qui exploite des Zoé en libre-service.

L. G.-F.

 

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format