Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Open-payment : l’UE veut obliger Apple à ouvrir sa fonctionnalité NFC

Image

Crédit photo

Applications tierces. Apple bientôt obligée de lâcher du lest sur les paiements NFC ? La Commission européenne envisage d'interdire aux constructeurs d’appareils mobiles de limiter l'accès à la technologie de communication NFC. Selon l’agence Bloomberg, à l’origine de cette information, Bruxelles devrait dévoiler une proposition en ce sens cette semaine. La technologie NFC gère les signaux sans fil qui permettent aux utilisateurs de payer via leurs appareils mobile avec les terminaux des magasins ou sur les valideurs dans les bus, tram ou métro. Or Apple (qui bien que non citée par le rapport est directement visée) avance des raisons de sécurité pour encadrer sévèrement l'usage de la technologie NFC de l'iPhone et de l’Apple Watch : les applications tierces sont obligées de passer par son système propriétaire Apple Pay et doivent le plus souvent verser des commissions. Une exigence qui rend de fait impossible le chargement d’un pass Navigo sur un iPhone, par exemple.

Conditions équitables. La branche antitrust de la Commission européenne cherche à évaluer depuis juin dernier si Apple empêche sciemment d’autres fournisseurs d’utiliser la fonctionnalité « tap-and-go » sur ses smartphones. Dans la note qui devrait être dévoilée cette semaine, la Commission indique donc qu’elle «examinera s’il convient de proposer une législation visant à garantir un droit d’accès dans des conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires, aux infrastructures techniques jugées nécessaires pour soutenir la fourniture de services de paiement». En attendant une éventuelle ouverture, une poignée de réseaux de transport ont accepté de collaborer avec Apple pour que leurs usagers puissent bénéficier de l’open-payment, en passant bien évidemment par Apple Pay. Pour faciliter le paiement en un clic (sans besoin de s’authentifier), Apple a mis en place un mode Express Transit. C’est le cas de Pékin, Shanghai, Tokyo, Portland et tout récemment de Londres.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format