Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Shell investit dans Masabi pour diminuer le nombre de voitures individuelles

Image

Crédit photo

Sans couture. Le pétrolier Shell a indiqué le 6 février 2020 avoir pris une participation dans Masabi, leader dans les services de billettique mobile pour transports en commun, et rejoint donc Mastercard et Keolis au rang des actionnaires. Masabi a indiqué que cet investissement, d’un montant non divulgué, l’aidera à déployer sa plateforme Justride, qui supprime la nécessité pour les voyageurs d'acheter des billets à l’avance lorsqu’ils se déplacent sur un autre réseau de transport. Justride permet un trajet sans couture de type MaaS (mobilité en tant que service), à l’aide d’un paiement par carte bancaire sans contact, d'un téléphone mobile ou d'une carte à puce. En France, le système a été déployé par Kisio Digital (filiale de Keolis) sur les réseaux Amelys de Montargis et TAO d’Orléans. Masabi compte plus de plus de 70 clients dans 13 pays, avec des leaders mondiaux comme Uber, Transit, Jorudan (Japon) et donc Keolis. «Nous offrons aux passagers des solutions pratiques pour découvrir les options de transport en commun et favoriser l'adoption des systèmes publics afin de réduire la congestion», a déclaré Brian Zanghi, PDG de Masabi, se réjouissant du renfort de Shell.

Retirer des voitures de la route. Pour Shell, cet investissement représente une piste de diversification complémentaire à ses investissements dans des réseaux de stations électriques. Quitte à se montrer hostile vis-à-vis de la voiture individuelle! «Alors que les projets hybrides et zéro émission ont prouvé que le potentiel de réduction des coûts et de réduction des émissions est substantiel, nous constatons également la nécessité de retirer des véhicules de la route en facilitant la transformation des conducteurs en passagers. Mais pour cela, les transports publics doivent se moderniser et devenir plus faciles à choisir et à utiliser. Grâce à notre partenariat avec Masabi, nous nous trouvons à la pointe d'une technologie émergente qui a déjà un impact tangible et positif sur la façon dont les gens se déplacent dans les villes du monde entier», a lancé Roger Hunter, vice-président d'E-Mobilité chez Shell.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format