Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Alstom Transport

Reichshoffen qui rit, Belfort qui pleure?

La nouvelle de la cessation de la production du site Alstom de Belfort en 2018 est tombée peu après celle de l’annonce du partenariat avec la SNCF pour le TGV dit de « cinquième génération ».

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Bus & Car

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Retour au sommaire

Auteur

  • Michel Chlastacz
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format