Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Déjà plus rapide que le TGV, l’Hyperloop One entre en commercialisation

Image

Crédit photo
350 km à l'heure. Pour son second essai à grande vitesse, le 29 juillet, la navette Hyperloop One XP-1, conçue par la startup américaine Hyperloop One, a atteint 350 km/heure, contre 112 km/heure lors de l’essai de mai 2017. L’essai a été effectué dans son tunnel spécifique installé dans le désert du Nevada (USA), en sustentation magnétique et sur une distance de 450 mètres. Pour Shervin Pishevar, président exécutif et co-fondateur d’Hyperloop One, tous les composant du système ont été contrôlés : « Nous passons au processus de commercialisation », a-t-il affirmé. L’objectif est de mettre en service un Hyperloop One fonctionnant à 1200 km/heure en 2021. Dans ce projet, Hyperloop One dispose du soutien du Groupe SNCF, tant financier que technique à travers sa filiale Systra. Dans cette affaire de vitesse, le groupe français ne veut clairement pas être doublé. Et c’’est sans doute pourquoi Shervin Pishevar estime que « les premiers Hyperloop verront le jour hors des Etats-Unis ». Pour autant, Hyperloop One ne s’interdit pas de solliciter des fonds pour réaliser des lignes aux Etats-Unis, comme Miami-Orlando ou Chicago-Pittsburgh. La Rédaction

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format