Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Deux bus autonomes de 12m vont rouler à Stockholm en 2020

Image

Crédit photo
Test avant une introduction à grande échelle. Scania et Nobina, principal opérateur de transports en commun scandinave, viennent d’indiquer qu’ils allaient mener l’an prochain des essais de bus autonomes sur des lignes régulières dans la région de Stockholm. «La technologie est désormais suffisamment mature pour lancer des essais dans des conditions d’exploitations réelles sur la voie publique, l’un des premiers essais du genre avec un bus de cette taille en Europe. Le projet fournira une mine d'informations pour le développement de grands bus autonomes avant une introduction à grande échelle», explique Karin Rådström, à la tête de la division Cars et Bus de Scania. Les essais s’effectueront en deux étapes: sans passager tout d’abord, avant de les faire monter à bord. Un conducteur de sécurité sera présent continuellement à bord pour surveiller les opérations et reprendre la main, car seule une partie du trajet sera effectuée de manière autonome. 1 km sur 5 totalement autonome. Pour cette expérimentation, qui démarrera en 2020, les deux partenaires ont fait le choix de deux bus électriques Scania Citywide LF. Longs de 12 mètres, ils peuvent transporter 80 passagers dont 25 assis. Ils effectueront un circuit de 5 kilomètres (dont 1 de manière autonome) avec quatre arrêts, dans le nouveau quartier résidentiel Barkarby, situé à environ 20 kilomètres du centre-ville de Stockholm. Le quartier de Barkarby, parmi les plus développés au monde en matière de circulation urbaine, héberge déjà plusieurs projets innovants que ce soit en termes de véhicules, d’infrastructure dédiée ou de solutions numériques. Environ 300 passagers par jour devraient emprunter ce bus en 2020. «Chez Nobina, nous pensons que les véhicules autonomes jouent un important pour l'avenir des transports publics. Ces essais fourniront beaucoup d’information et d'expérience sur l’exploitation pratique au quotidien, car les exigences ne diffèrent pas des autres types de bus, comme la fiabilité, la sécurité et la disponibilité», déclare Henrik Dagnas, directeur général de Nobina Suède. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format