Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Deux lignes de bus électriques à Marrakech

Image

Crédit photo
Apparition à la COP 22. La ville de Marrakech a mis en service 30 bus électriques de 18 m de fabrication chinoise (Yangtse). C'est une première au Maroc, pays privé de ressources pétrolières qui s’est engagé dans le développement des énergies vertes. Les véhicules, qui avaient fait leur apparition en fin d’année 2016, au moment de la COP 22, ont dû patienter pour obtenir leur homologation de la part des services du ministère des transports marocain. Exploitant espagnol. La recharge des batteries sera effectuée grâce à une station de production de l’énergie solaire installée à l’entrée de la ville construite avec le soutien de la Banque mondiale. Le transporteur espagnol Alsa, exploitant du réseau urbain de Marrakech, est également en charge de la gestion du réseau de bus électriques. Ces lignes dotées de voies réservées doivent transporter plus de 45 000 passagers chaque jour. La rédaction

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format