Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Faurecia produira des piles à combustibles pour autocars d’ici 2019

Image

Crédit photo
Un accord sur cinq ans. L’équipementier français Faurecia et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) ont conclu un accord afin de développer une pile à combustible pour l'industrie automobile, et plus particulièrement les véhicules demandant une grande autonomie comme les autocars et poids lourds, précise Eric Fohlen-Weill, responsable communication de Faurecia. Cet accord de cinq ans porte sur un programme de recherche et développement qui devrait déboucher sur la production en série et la commercialisation d'une pile à combustible haute performance. « Cette technologie ne sera pas mature avant 2025-2030 et arrivera en complément des batteries électriques en offrant une plus grande autonomie, pour un temps de rechargement minime », complète M. Fohlen-Weill. Premier autocar à pile à combustible en 2019. Dans cette optique, la pile à combustible servira à fabriquer de l'électricité à bord grâce à de l'hydrogène embarqué. En ne rejetant que de l'eau, elle constitue une alternative intéressante pour Faurecia, jusqu’alors plutôt spécialisé sur les véhicules à moteurs thermiques (pots d'échappement, des filtres et autres systèmes de dépollution, entre autres). Pour cela, l’équipementier compte donc bénéficier de l’expertise et des travaux de recherche menés par le CEA sur les piles à combustible et notamment sur l’un des composants clés, les plaques bipolaires*. Le groupe souhaite aussi maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur de la pile à combustible et a récemment conclu un partenariat avec Stelia Aerospace Composites et investi dans Ad-Venta pour développer des réservoirs à hydrogène à haute pression et des vannes compactes. Faurecia ambitionne de faire rouler un premier véhicule hydrogène en 2019. Grégoire Hamon * Ces plaques servent à distribuer les gaz (hydrogène, oxygène), à collecter le courant électrique produit ainsi qu'à évacuer l'eau et la chaleur formées lors de la réaction.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format