Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

La grève coûte 20 millions par jour à la SNCF

Image

Crédit photo
Mobilisation soutenue. La grève a déjà coûté « une centaine de millions d'euros » à la SNCF, a déclaré le 9 avril Guillaume Pepy, président de la SNCF, sur RMC et BFMTV. Il a comparé le coût d’un jour de grève, soit 20 millions d’euros, à « deux autorails neufs ». Le patron de la SNCF a également souligné le préjudice subi par les entreprises ayant recours au transport ferroviaire pour les marchandises, et la difficulté à faire revenir les clients vers le fret ferroviaire par la suite. Au quatrième jour de mobilisation, avec 43% de grévistes lundi parmi les personnels indispensables à la circulation des trains —conducteurs, contrôleurs, aiguilleurs—, le mouvement des cheminots faiblit légèrement par rapport au 3 et 4 avril (48%). Les conducteurs restent cependant grévistes à 74% de grévistes lundi, selon la SNCF, alors que débute l'examen de la réforme ferroviaire à l’Assemblée nationale.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format