Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Mobilité numérique : Keolis et Netexplo dressent 3 profils d'usagers

Image

Crédit photo
L’Observatoire des mobilités digitales créé par Keolis et Netexplo a présenté les résultats d’une grande étude réalisée auprès de 3000 personnes en France sur leurs comportements et leurs attentes dans le domaine de la mobilité numérique, c’est à dire des outils numériques utilisés dans le cadre des transports publics. Trois profils sociologiques de Français, répartis en trois tiers équilibrés, émergent de cette vaste étude basée sur « une taille d’échantillon encore jamais exploité sur ce types de problématique », soit 3000 citoyens représentatifs, interrogés par TNS Sofres par envoi postal, âgés de 13 à 85 ans, sur la France entière :   1 – les Digi’mobiles : à l’aise avec les usages numériques, majoritairement de moins 50 ans, avec une sur-représentation des CSP+, ils sont répartis dans tout le territoire et sont à la recherche de solutions digitales performantes comme une appli-coach intelligente, qui s’adapte à leur emploi du temps. 2 – les Connectés : moins à l’aise que les Digi’mobiles, ce profil composé de personnes agées de 13 à 70 ans, a toutefois pris le virage du numérique et démontre une volonté d’accéder à des solutions efficaces mais restent méfiantes vis à vis du côté gadget de ces outils. Dans ce profil, on retrouve également les "web-assis", peu ouverts au changement, qui ont intégré le numérique pour leurs achats mais uniquement depuis chez eux à domicile, mais peu en mobilité. 3 – les Offlines : éloignés de la pratique numérique, avec des revenus modestes ou inactifs, ce profil se compose de personnes à 60% équipées de smartphones et sont peu utilisatrices des transports publics, avec une forte présence dans les petites et moyennes villes ou les zones rurales. On retrouve également dans ce groupe, le profil de personnes « fragiles », composé de seniors peu équipés de smartphones.  

Des axes de développement pour de nouveaux produits

De ces profils sociologiques, Keolis-Netexplo en retire des enseignements sur les innovations et les services attendus par les français, utilisateurs ou non des transports publics et qui viennent enrichir la stratégie produits et marketing de Keolis : - le guidage intelligent, multimodal et personnalisé à travers le développement d’applis couvrant l’intégralité du parcours client (recherche d’information, l’info temps réel, l’achat et la validation des titres); - le mobilier urbain connecté, également appelé, « les espaces bavards », qui incite à ne pas penser uniquement aux outils numériques à travers le seul smartphone mais également à utiliser le mobilier urbain et les infrastructures comme sources de push d’informations vers le voyageur. - et enfin, la sécurité, qui passe notamment par l’utilisation des objets connectés de l’internet industriel, permettant de faire de la maintenance prédictive des appareils ou encore des « bornes de dialogue » pour entrer en contact avec des agents. Prochaine étape pour l’Observatoire des mobilités digitales : la déclinaison à l’échelle des territoires de l’hexagone des résultats de cette étude, puis son lancement à l’international.  

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format