Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Pour Volvo, la voiture du futur disposera de couchette

Image

Crédit photo
Un concurrent des vols moyen-courriers. Le constructeur automobile Volvo a dévoilé mercredi dernier un concept car autonome de luxe. Avec ses faux airs d’Avantime, le concept 360c, qui sera évidemment électrique, propose quatre déclinaisons possibles : bureau mobile, salon, espace de divertissement ou couchette. Dans cette dernière configuration, les ingénieurs de Volvo Cars ont imaginé une couverture de sécurité spéciale, intégrée à la couchette, prélude à futur système de rétention fonctionnant comme la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage (mais qui s’ajuste à la personne allongée pendant le déplacement). Avec ce véhicule, le constructeur entend concurrencer les vols moyen-courriers. Un véhicule autonome permet d’éviter les pertes de temps dans les aéroports, que ce soit en salle d'embarquement, dans les contrôles de sécurité ou lors du trajet pour s'y rendre. Sans compter la tranquillité du voyage, du moins quand les voitures autonomes seront suffisamment sûres pour qu’on accepte de leur déléguer tout ou partie du trajet. Selon le constructeur, les débouchés pourraient s'avérer très lucratifs : aux États-Unis par exemple, les vols intérieurs ont vu passer 740 millions de passagers en 2017. Communiquer ses intentions. Mais le constructeur songe également au déploiement des futurs véhicules autonomes, qui ne se fera que de manière progressive et induira un partage de la chaussée avec les autres usagers de la route. Volvo a donc conçu un système reposerait sur des sons externes, des couleurs, des signaux visuels et des mouvements, ainsi que sur des combinaisons de ces outils, pour communiquer les intentions du véhicule aux autres usagers.  «Nous sommes convaincus que cette méthode de communication doit devenir une norme universelle, afin que tous les usagers de la route puissent communiquer facilement avec n’importe quelle voiture autonome, indépendamment de sa marque», déclare Malin Ekholm, vice-présidente du Centre de sécurité de Volvo Cars. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format